Rechercher
  • Atouts Camps

Le rôle des Fédérations des mouvements de jeunesse

Mis à jour : mai 19

15/10 - Des groupes encadrés par leur Fédération tout au long de la crise de l'épidémie de peste porcine africaine.


En Fédération Wallonie-Bruxelles, les organisations de jeunesse sont définies comme des "associations volontaires s’adressant à un public majoritairement composé de jeunes de moins de 30 ans et qui contribuent au développement par les jeunes de leurs responsabilités et de leurs aptitudes personnelles. Elles visent à les rendre citoyens actifs, responsables et critiques au sein de la société" (1).


Les organisations de jeunesse sont reconnues par la Fédération Wallonie-Bruxelles qui les classe selon cinq agréments, chacun défini précisément. En ce qui concerne les mouvements de jeunesse, "ils centrent leurs activités sur le «vivre ensemble» et sur des activités collectives conçues par et pour les jeunes; Ils centrent leurs pratiques sur la construction d'attitudes, de savoirs et de compétences par l'action, la vie quotidienne avec les pairs, la mise en œuvre d'un projet pédagogique permanent d'animation. Il s’agit des « mouvements dits foulards » (scouts, guides, patros,…). Un mouvement de jeunesse doit assurer la participation d’au moins 1.500 membres régulièrement inscrits sur la base d’un engagement volontaire au sein d’au moins trente-cinq sections réparties dans trois zones d’action; Y adhèrent les membres dont le parcours s’inscrit dans la durée et la régularité" (1).



Les mouvements de jeunesse sont à leur tour répartis en Fédérations, la partie francophone de la Belgique en compte cinq: Les scouts, Les guides, la Fédération nationale des Patros, Les scouts et guides pluralistes et Les faucons rouges. Vous voulez en savoir plus? Les différentes Fédérations véhiculent des valeurs communes, de la solidarité au respect en passant, entre autres, par la débrouillardise, mais à chacune ses spécificités structurelles, pédagogiques et philosophiques.



Les Fédérations travaillent pour les membres de leurs mouvements respectifs: les jeunes. Elles les ont accompagnés tout au long de la crise provoquée par l'épidémie de peste porcine africaine en les tenant informés, en soutenant leur recherche de solution de relogement ou encore en leur offrant un appui juridique.



(1) Informations issues du site officiel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

0 vue
  • Facebook
  • Instagram