• Facebook
  • Instagram
La PPA
Maladie virale extrêmement contagieuse, la Peste Porcine Africaine (PPA) touche les porcs et les sangliers, animaux pour lesquels elle se révèle mortelle.
Bien qu'elle ne soit pas transmissible à l'homme, la PPA trouve en lui un intérêt certain : le pouvoir de propagation. Un peu d'excréments sur le bottes à la sortie d'une balade en forêt, de la terre infectée aux roues de la voiture : des vecteurs efficaces pour se propager dans de nouvelles régions !
Une description complète de la maladie? Rendez-vous sur la page de l'AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la chaîne alimentaire).

La peste porcine africaine:

comment garder une longueur d'avance

Vidéo proposée par l'EFSA (l'autorité européenne de sécurité des aliments)

La PPA en belgique
C'est dans le courant du mois de septembre 2018 que les premiers cas de sangliers infectés par le virus de la peste porcine africaine sont détectés en Belgique.
De nombreuses mesures on été très rapidement prises par les autorités compétentes pour empêcher la propagation de la maladie. Une zone infectée a été déclarée. Le but: éviter que la peste porcine africaine sorte du périmètre établi. Comment? Par exemple en plaçant des clôtures destinées à empêcher la circulation des sangliers, en mettant en place un dispositif d'élimination des populations infectées et d'extraction des carcasses, ou encore en imposant des mesures de biosécurité strictes. Vous voulez en savoir plus sur ces mesures? La Wallonie a mis à disposition du grand public une brochure détaillée.
La réalité du terrain à ce stade de l'évolution de la maladie? La Wallonie propose de passer une journée avec les forestiers.
La situation actuelle est rassurante mais la vigilance reste de mise. La PPA n'a pas totalement disparu, tout comme le risque d'une recrudescence de l'épidémie. 
 
Dernier état des lieux dressé par la Wallonie, mis à jour le 14 octobre 2019.

Vers une éradication complète et définitive

Après une évolution assez critique, l’épidémie semble désormais entrer dans une phase de stabilisation. En effet, peu nombreux sont les cas d'animaux infectés découverts durant l'été 2019. La découverte de cas de sangliers séropositifs appelle néanmoins à la prudence.

Après le confinement de la maladie dans les zones infectées, les services compétents se concentrent désormais à son éradication complète et définitive. Les forêts situées dans les zones concernées sont à nouveau fermées et un dispositif intensif de chasse et d'extraction des carcasses a été mis en place. Les détails en images, un reportage de TV Lux.

Des sangliers séropositifs
 
Il s'agit d'animaux qui résistent au virus: ils en sont porteurs mais ne présentent pas ou peu les symptômes connus. La question cruciale: sont-ils contagieux? Aucun risque n'est à prendre et les décisions prises visent l'éradication totale de la peste porcine africaine du territoire belge.